Estrosi gonfle Airbus

Publié le par Le Platane

Le ministre de l'Aménagement du Territoire estime que l'aéronautique "représente 250.000 salariés à Toulouse"

C'est le chiffre que ce grand pote de Sarkozy lâche au détour d'une interview au Figaro. A ce compte-là, plus d'un habitant sur deux, en comptant les bébés et les retraités, turbineraient à Airbus !
Le ministre des "pôles de compétitivité" aurait-il été victime d'une vilaine coquille ? Selon Le Point qui lui a consacré un volumineux dossier, notre nouvelle "Aerospace Valley" pèserait 94.000 emplois, en ajoutant l'espace et les "systèmes embarqués", et en réunissant Aquitaine et Midi-Pyrénées.
L'agence de développement économique de la région estime que la construction aéronautique emploie 20.000 personnes, et ajoute 30.000 salariés dans la sous-traitance pour faire bon poids. La CCI de Toulouse avance timidement moins de 20.000 emplois dans l'aéronautique, mais ses chiffres datent de 2003 et se réfèrent à l'ensemble de la région. Même la dernière livraison des statistiques de l'INSEE n'avance aucun chiffre au niveau de la ville de Toulouse, ou même de l'agglomération.
En fait, derrière la bourde ministérielle, c'est un véritable flou statistique qui apparait. Les chiffres, c'est barbant. On préfère l'image de la ville des gros zavions, où l'industrie aéronautique est forcément énorme.
Gonflant.


Puisque vous préférez les images, en voici une de Christian Estrosi.
Avant d'être ministre, il partait déjà plein-gaz...
La fabuleuse histoire du motard qui a troqué le casque et la combi
de cuir pour le costard-cravatte est racontée sur ce
site pour bikers fans



Publié dans Airbusland

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Domie 09/08/2006 19:48

Estrosi devient écolo...On trouve dans les informations de yahoo, le mercredi 9 aout 2006:"Il faut enrayer le tout routier" a réclamé Christian EstrosiPARIS (AP) - "Il faut arrêter de dire on fait des routes partout, ce n'est pas la réponse", a jugé mercredi Christian Estrosi. "Ce qui se passe chez nous depuis vingt ou trente ans est inadmissible, et aujourd'hui avec un baril de pétrole à 78 dollars, voir plus, il faut enrayer le tout routier", a expliqué sur RTL le ministre délégué à l'Aménagement du territoire.Il ajoute : "le routier ça représente en matière de transport aujourd'hui 80% de la consommation, alors que l'enjeu c'est évidemment le développement durable: réduction de la congestion routière, effet de serre, la pollution de l'air, les accidents"."Il faut arrêter de dire on fait des routes partout, ce n'est pas la réponse. Quand on pense que le camion à gagner en part de marché, sur les quinze dernières années 58%. Et que dans le même temps, le transport ferroviaire de marchandises a perdu 20%, que le transport fluvial a stagné à 2% de part de marché, il faut reporter le transport de marchandises sur le fleuve", a estimé le ministre.Christian Estrosi a déploré que pour "un transport fluvial toutes les 30 minutes" il y ait "un poids lourds toutes les 18 secondes sur nos autoroutes. APgon/ma

Le Platane 12/08/2006 12:24

Merci de l'info.Si même un ex-motard un peu bas-du-casque se met à rouler vert, tout n'est pas perdu !

le platane 04/01/2006 22:01

ça tombe bien, il fait justement son "devoir" en ce moment dans la région (Aveyron), répétant tout le temps laborieusement "comme dit M.Sarkozy"...entendu encore ce midi sur France 3, c'était pathétique !mais à l'heure qu'il est, pas sûr qu'il soit couché

Benoît L. 04/01/2006 20:45

C'est sûr qu'on aurait bien envie de lui dire (et c'est pas la première fois, ni le seul) :"Va dans ta chambre et va faire tes devoirs !"

lewis_carroll 22/12/2005 11:13

Je confirme que 22 000 emplois sont liés à l'aéronautique en Haute Garonne. Et 70 000 à la santé.