Les grands tétras de Luchon en sursis

Publié le par Le Platane

Cet oiseau rare est menacé par une piste de ski



crédit photo : les Amis de la Lozère

Les populations de grands tétras, qui ont complètement disparu des Alpes françaises, sont aussi très menacés dans les Pyrénées. Au-dessus de Luchon, ces oiseaux avaient réussi à se refaire une santé ces dernières années en colonisant une forêt sur l'emplacement d'une ancienne piste de ski, fermée en 1992.
Mais Altiservice, le nouvel exploitant de la station de Superbagnères, projette de remettre cette piste en service.
Les Amis de la Terre de Toulouse-Midi-Pyrénées ont saisi le ministère de l'Ecologie à la fin de l'été.
Dans un premier temps, les services du ministère avaient donné un avis favorable, assorti de quelques réserves.
Mais la ministre, Nelly Olin, vient de faire savoir par courrier aux Amis de la Terre qu'elle va demander une expertise complémentaire.
Elle pourra utilement consulter les meilleurs spécialistes mondiaux de cet oiseau, qui étaient justement réunis en septembre dernier à Luchon.
A noter que les tétras sont aussi menacés dans l'Ariège par les projets d'extension de la station de ski de Guzet.

Publié dans bric à broc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
et skieuse(s) ?
Répondre
E
comlme les chauve souris, qu'il ne faut surtout pas déranger en hiver. Mais pour le combat entre les intérêts finaciers et "créateurs d'emplois" et le reste, c'est pas gagné. Et les skieurs, qu'en pensent-ils ?
Répondre
L
Effectivement, mais le mieux est de ne pas tenter de les approcher. Ces oiseaux volent très mal (comme des gros faisans) et sont très sensibles aux dérangements. Certains affirment qu'ils peuvent mourir d'épuisement si on les déloge l'hiver.
Répondre
C
y en a sur le Plateau de Beille, aussi, non?
Répondre