Le printemps du poète à Ramallah

Publié le par Le Platane

  « Etre palestinien, ce n'est pas une profession, c'est aussi affirmer qu'un être humain, même dans le malheur, peut aimer l'aube et les amandiers en fleur. »

Mahmoud Darwich, poète palestinien, dans un entretien au Nouvel Observateur.

Publié dans (Re)citation

Commenter cet article