Nouveaux galériens

Publié le par Le Platane

« On prend les marins comme au temps de l'esclavage et on les fait travailler comme pas possible. »

Doudou Fall Niang, syndicaliste marin sénégalais, dans une interview à Libération illustrant le vote d'un code du travail international pour les 1.200.000 marins de la planète.

Publié dans (Re)citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
c'est galère pour faire respecter les minima sociaux du BITEt dans la marine, c'est le pompon !
Répondre
L
En terme de marine, la bitte pas toujours à l'adresse indiquée.Et si l'habit ne fait pas le moine, le BIT ne fait pas le matelot.