Droit à l'éducation

Publié le par Le Platane

  « Il est plus important aujourd'hui de connaître la différence entre le civil et le pénal que de savoir résoudre le théorème de Thalès.»

Philippe Meirieu, directeur (sur le départ) de l'IUFM de Lyon, dans une interview au Monde exposant ses divergences de vues avec le ministère de l'Education.

Publié dans (Re)citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
La majorité des patrons français n'ont rien à foutre du théorème de Thalès. Ce qu'ils veulent, ce sont des employés (salariés) qui sachent compter, lire et écrire dans la langue locale (voire internationale) correctement.
Peu importe leur âge...
Ça leur permettrait (peut-être) de faire autre chose et notamment de réfléchir à l'avenir de leur entreprise (qu'ils aiment et qui ne sont pas toutes en bourse, loin de là) et de leurs employés dont ils ont besoin malgré tout !.
Quand on aura compris ça en France (patrons et employés), on pourra sans doute faire la morale aux autres, s'il n'y a pas mieux à faire...
Sort de ta boite logique, le Platane... Fais-moi plaisir !
Répondre
L
T'es remonté comme une pendule, M-L !Lu ta dernière note sur ton blog Lotharien, préféré ne pas commenter...Alors comme ça, que des jeunes puissent décrocher le bac sans jamais avoir bénéficié d'un cours d'initiation du Droit, alors que "nul n'est censé ignorer la loi" dans ce pays, ça te laisse froid ? (et je ne parle pas de ceux qui "décrochent" avant le bac...)Je te rassure, mon grand loup, je suis employé d'une boîte "logique" dont je m'évade précisément ici.Fais-moi plaisir, Martin, Keep Cool !