Le coup de balai du CRS en blues

Publié le par Le Platane

« Les mecs sont contents d'aller en manif plutôt que de tourner en rond dans les cités et d'arrêter pour la 30e fois dans la soirée Mouloud parce qu'il est basané (...) Ça nous gave d'aller en banlieue. La plupart du temps, il ne s'y passe rien, c'est aussi calme que les centre-villes. »

Un CRS anonyme, cité dans une enquête de Libération sur le moral des policiers qui reprend une autre de ses expressions en titre : la complainte des "serpillières de la République".

Publié dans (Re)citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article