Cata au zoo, le maki l'a quitté

Publié le par Le Platane


Deux Maki Catta, de charmants lémuriens malgaches pensionnaires d'un zoo privé de Baziège, ont pris le maquis. Pour les ramener derrière leur clôture électrifiée de 2m50 de haut, leur propriétaire, Alain Puget, chercheur au CNRS, ramène sa fraise : ces animaux frugivores rafolent des fraises Tagada, a-t-il confié à  La Dépêche.

Publié dans Rebuts de presse

Commenter cet article

le platane 24/04/2006 15:20

article complet provisoirement consultable ici :http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?ref=200604211626

Jacques 16/04/2006 13:02

"Zoo privé" : il semble que ce qualificatif soit un gentil euphémisme. Le centre Bioprim serait plutôt une centre de détention et de transit pour primates destinés à l'expérimentation animale.Peut-être alors le meilleur service à rendre à ces Maki Catta sera de ne pas les rendre à leur "propriétaire" mais de la remettre à une association de protection des animaux... Non ???

Le Platane 16/04/2006 17:33

Merci de la précision.J'avais entendu parler de ce "centre d'animaux de laboratoire" dans le secteur et je m'étais demandé s'il s'agissait de la même chose, mais l'article du journal local préfère n'évoquer qu'un "zoo privé"...La correspondante locale semble être littéralement tombée sus le charme "exotique" du "jardin" de M.Puget, puisqu'elle consacre aujourd'hui un article complet, en page "Baziège" de l'édition Haute-Garonne, à ce "zoo privé" qui ne peut se visiter que virtuellement, sur Internet, mais ne peut être ouvert au public "pour des raisons de sécurité".Elle y reparle des fraises Tagada et indique que les Maki ont été repris, que les clôtures électriques seront rehaussées et que le centre est protégé par des caméras et des projecteurs en raison d'une "effraction nocturne"...

myrtille 13/04/2006 11:15

fraises Tagada !?
Ne pourrait-on pas considérer cela comme du mauvais traitement envers les animaux ?
Pôv bêtes !

Le Platane 13/04/2006 22:58

Les fraises Tagada, Tsoin-Tsoin dit le véto...