Cyprès six pieds sous terre

Publié le par Le Platane


Dans le cimetière d'Albiès, petit village ariégeois, le maire veut couper les cyprès. Les soeurs Gardès, elles, veulent les garder. Paulette a promis de lui couper les oreilles au cas où le cyprès proche du tombeau de la famille Claverie devait y passer, relate La Dépêche. Une sorte de référendum local est en cours auprès des 130 habitants.

Publié dans Rebuts de presse

Commenter cet article

martin Lothar 12/06/2006 21:17

Ah le cyprès : Arbre sacré, légendaire et grand symbole de la vie éternelle... Si près de toi, mon dieu.

Le Platane 13/06/2006 00:15

Symbole éminement parpaillot, aussi. Il m'a été rapporté qu'en Ariège (mais cela vaut aussi dans d'autres coins du sud de la France, comme les Cévennes), le cyprès, surtout en dehors des cimetières, marquait généralement l'emplacement des tombes des protestants, qui n'étaient pas toujours bien accueillis dans le carré catho.Mais c'était peut-être tout simplement parce que le cyprès est également réputé très allergène...