La guerre duraille

Publié le par Le Platane

« Les cheminots savent que leur entreprise a traversé des heures de gloire et des heures sombres ; ils savent que comme instrument de l'Etat de Vichy, la SNCF a été un rouage de la solution finale ; mais ils ne veulent pas que la SNCF endosse des responsabilités qui ne sont pas les siennes.»
 
Louis Gallois, PDG de la SNCF, dans une tribune libre au Figaro pour expliquer sa décision de faire appel du jugement historique du tribunal administratif de Toulouse, décidant de condamner l'entreprise pour son rôle dans la déportation.
 
 

Publié dans (Re)citation

Commenter cet article