La lune et Larousse

Publié le par Le Platane

Des mots pour l'ami Pierrot

Amis lunatiques, patientons encore : la pleine lune, c'est pour demain.
Les astro-profanes, fans de l'astre de nos nuits, eurent pu prendre ses rondeurs actuelles pour son apogée nocturne. Las, la sizygie n'est pas parfaite. En fait, entre ses croissants et ses quartiers, les astronomes la nomment gibbeuse.
Est gibbeux qui a une ou des bosses, selon les coups de langue de La grande Rousse.


Pleine lune rousse

"Chat-mot", dit le dromadaire !
Chouette, la prochaine sera à la mi-aou(t).

Publié dans bric à broc

Commenter cet article

Grenouille de Bénitier 17/07/2006 21:38

eussent pu prendre et non pas "eurent pu prendre". Tant qu'à faire...

Le Platane 17/07/2006 23:48

En vertu de quelle grammaire eu-je été contraint d'exprimer au subjonctif ce qui s'entend parfaitement à l'indicatif ? (Passé antérieur, pour être précis.)Tant qu'à corriger ses petits camarades, autant être plus-que-parfait , tant qu'à faire...

dana 11/07/2006 06:13

bonne journée et merci pour cette info ... contempler la lune rousse ... quel bon moment de serenité ...

Le Platane 13/07/2006 08:34

Pour rester dans le vocabulaire lunaire, j'ai appris récemment que la "géographie" de notre satellite nocturne était la sélénographie