Tour de France : de la peur de l'ours à celle (selle?) des bergers

Publié le par Le Platane


Les anti-ours veulent manifester à l'occasion du passage du Tour de France dans les Pyrénées. « Nous allons descendre avec tous les troupeaux (...) le Tour de France ne passera pas », prévenait un correspondant anonyme du bureau de Sud Ouest à Pau. A Luchon, les éleveurs en colère négociaient un temps de parole au départ de l'étape, rapporte La Dépêche. Ils ont obtenu satisfaction, signale aujourd'hui l'édition ariégeoiseEt dire qu'en 1910, les courreurs ont grimpé les Pyrénées " avec la peur d’être dévorés par les ours ", se souvient Christian Laborde dans L'Humanité.

Publié dans bric à broc

Commenter cet article

feuilllle 16/07/2006 19:07

de toute facon, avec ou sans peluche, ca ropule!:)sourire à toi....

Le Platane 18/07/2006 09:08

ça roule,  sans lacher un "p" ?ç'est sensé copuler, sans "c" ??

Gérard 15/07/2006 11:41

très jolis les pyrénés avec ou sans les ours.Bon wk.Gérard

Le Platane 18/07/2006 09:11

Les Vosges aussi, c'est joli.J'y étais l'été dernier.Il paraît que le ballon d'Alsace fut le premier sommet escaladé par le Tour de France, avant les passages dans les Pyrénées.

roxane 15/07/2006 11:23

Tout fout le camp. Maintenant, non seulement ils se dopent, mais ils peuvent se faire bouffer par les ours aussi.Je plains les pauvres bêtes !

martin Lothar 13/07/2006 22:12

Il vaut mieux être dévoré par un ours que par des drogues, hein !
C'est moins cher et moins douloureux.