Point à la lune

Publié le par Le Platane

Le donjon de Bassoues, dans le Gers, se repère de loin. Même la nuit.
Illuminé, il dresse ses 43 mètres de pierre au sommet d'une colline gasconne.
Droit comme un "i", et la lune pour faire le point.



Là-bas si, là Bassoues sous la lune.
(contrairement aux usages en pays d'Oc, le "e" ne se prononce pas : il faut lire "Bassou(s)", et non "Bassouès")

Publié dans Déclics

Commenter cet article

Mirelle 18/08/2006 17:54

je découvre ton blog par un lien de chez "onlyphoto". Et je suis restée en admiration devant une photo prise des ponts de Paris, absolument sublime. Les autres aussi d'ailleurs
Bravo

Le Platane 21/08/2006 10:44

Merci.La photo des ponts a été prise en marchant sur la voie sur berges (Pompidou ?), un lundi de Pâques, heureusement fermée à la circulation automobile.J'ai découvert à mon retour que Willy Ronis avait pris un cliché similaire, mais en noir et blanc, il y a longtemps (1958). Lui avait calculé sur un plan l'endroit d'où l'on pouvait avoir une vue en enfilade sur neuf ponts de Paris, exactement.

giovinetta 15/08/2006 12:02

...et merci aussi pour le soleil couchant Pont St Pierre, avec les réverbères. Je l'ai admiré l'autre soir, mais ma bicyclette n'était pas pourvue du sacro-saint appareil photo !

giovinetta 14/08/2006 10:04

Merci pour tes photos, Le platane; j'ai su tout de suite où trouver des photos de canal où je dois dormir demain soir vers Castelsarrasin(peut-être par l'entreprise de tourisme éthique de Ramonville, Kyliad ?) J'aime beaucoup tes photos de lune, les photos botaniques.Tu sais, il y a encore à Toulouse une cheminée de brique comme la Snpe, route de lombez après les Arènes sur la droite, près d'une carosserie.. Vu la construction du quartier, je ne sais pour combien de temps.Ce qui me botte, c'est l ferronnerie, les heurtoirs. MAis je serais bien aise de te rencontrer un de ces 4 à l'occasion d'un copicollage
 

Le Platane 21/08/2006 10:53

Pas très bien pigé le rapport entre mes photos, Castelsarrasin et cette entreprise ramonvilloise, dont j'ignorais l'existence...Mais je vais aller voir cette cheminée de la route de Lombez, un de ces quatre. Elle n'en a sûrement plus pour très longtemps. Celles des ponts-Jumeaux ont été démolies ce printemps (les photos sont sur le blog).Pour le copicolage d'hier (dimanche), c'est encore raté !