Penne à voir

Publié le par Le Platane

Dressé sur son piton surmontant les gorges de l'Aveyron,
le château de Penne est tellement en ruines qu'il ne se visite pas.



Des historiens à la petite semaine en profitent pour en revisiter l'histoire.
Tel le voit "templier", tel autre "cathare"...
En vérité, ce château est fort d'une histoire surréaliste beaucoup plus récente, mais néanmoins authentique. Elle fut narrée en son temps dans ce document, pastiche du "bulletin municipal" rédigé par Noël Arnaud, ancien Satrape du collège de Pataphysique et président de l'Oulipo, qui avait choisi de passer sa retraite à Penne.
Fâché, le maire du village envoya les gendarmes chez cet incorrigible dadaïste qui avait osé dénoncer tout haut les turpitudes du propriétaire de ce tas de pierres, également conseiller municipal, qui révait d'en faire un château à moindre frais. Aux dernières nouvelles, le "château" de Penne serait "à vendre"...
L'été, à la nuit tombée, les ruines sont parfois éclairées pour un spectacle "son et lumière". (le mercredi en août , selon la CCI d'Albi)

Publié dans Déclics

Commenter cet article

civetta 24/08/2006 08:34

j'adore cet endroit; c'est fascinant à la fois de solitude et de paix, ce truc...

Le Platane 24/08/2006 12:05

Surtout hors-saisonParce qu'avec pratiquement une seule rue dans le village, il faut peu de monde pour que ce soit plein.