Tra los Montes

Publié le par Le Platane

Nouvelles images des Pyrénées, espagnoles

Si le Val d'Aran, qui prolonge la vallée de la Garonne de l'autre coté de la frontière, est si peu espagnol qu'on y parle l'occitan, le catalan et le castillan s'accentuent dès que l'on entame après Vielha la montée vers le col de la Bonaigua.


La route, empruntée cet été par les coureurs du Tour de France, est en cours d'élargissement pour absorber le trafic hivernal des gros 4x4 des skieurs montant vers la station de Baqueira  et son "pla de Béret", qui sonne presque français (même si cette très chic station cultive davantage une coqueterrie suisse ou tyrolienne). Après la cohue de la caravane publicitaire et avant le rush des sports d'hiver, ce vaste plateau parfois marécageux retrouve ses allures paysannes qui fait le bonheur des troupeaux.


Puis la pente se fait plus forte, plus sinueuse, jusqu'au sommet du col (2.072m), infranchissable en hiver. L'été, des chevaux se mêlent aux voitures. Dans le lot, il y avait même un Mérens, petit cheval noir emblématique de l'Ariège.


Mais sur l'autre versant, la montagne se fait vite plus sèche, plus aride. Bientôt plus méditerranéenne que pyrénéenne. Vaches et chevaux cèdent la place aux moutons au col de Canto, porte de passage vers l'alt Urgell.


Les photos de cette escapade Tra los Montès ont enrichi  l'album Pyrénées.

Publié dans Déclics

Commenter cet article

civetta 25/08/2006 07:39

ah oui, alors! je confirme! le Val d'Aran, dans le Parc d'Aiguetortes et les Encantats, c'est ....un enchantement!

Le Platane 28/08/2006 14:38

Et en dehors du parc aussi...