Résister sans gémir

Publié le par Le Platane

«  La violence que nous subissons à l'heure actuelle, et qui s'accroît chaque jour, chaque heure, est devenue la caractéristique essentielle de la nouvelle façon d'exercer le pouvoir. »
 
André Brinck, écrivain sud-africain et ancien militant anti-apartheid, dénonçant dans  Le Monde l'indifférence du ministre de l'Intérieur (Noir) de son pays pour qui les Blancs qui se plaignent sont des "geignards".

Publié dans (Re)citation

Commenter cet article

martin Lothar 25/08/2006 23:04

Comme quoi la connerie n'a ni race ni patrie, ni parti, ni couleur de peau. C'est la chose la plus universelle et la plus prévisible qui soit. Je plains et j'admire à la fois les gens qui peuvent dormir sur leur deux oreilles en toute circonstance. Au moins la mort ne les dérangerea pas.

Le Platane 29/08/2006 22:11

La mort des autres...