Champagne pour les platanes

Publié le par Le Platane

Les arbres menacés de la RN 88 seraient sauvés

Pierre Izard, le président (PS) du conseil général de la Haute-Garonne, a finalement décidé de s'engager pour sauver les 225 platanes de la route d'Albi, menacés d'être abattus pour laisser passer une voie de bus sur l'ancienne route nationale 88 à la sortie de Toulouse.
Extrait du courrier électronique diffusé par Alain Ciekanski, président des Amis de La Terre, qui se sont mobilisés pour sauver ce magnifique alignement d'arbres centenaires :

Le président du Conseil Général de la Haute Garonne  Monsieur Pierre IZARD, vient de m’appeler pour m’annoncer l’avis de la Commission Permanente du Conseil Général  qui devait statuer sur la demande d’abattage des arbres de la RN 88 faite par TISSEO SMAT..

La commission a donné un avis d’ajournement au dossier  présenté par TISSEO et le Conseil Général demande à ce que le  dossier de TCSP BUS de la RN 88 soit revu.

L'information figure déjà sur le site des opposants à la mairie de l'Union.
Lundi, les Amis de la Terre et l'ensemble des associations qui défendaient les arbres, forts du soutien de 10.000 pétitionnaires, organisaient un "apéritif citoyen" à L'Union. Ils peuvent aujourd'hui sortir le champagne.
Attention toutefois à la "gueule de bois" : le département demande une "révision" du projet, non son abandon. Présent lundi à l'apéritif des défenseurs des platanes, le député-maire (PS) de Saint-Jean, Gérard Bapt, évoquait son souhait de "ménager" certains arbres, sans renoncer expressément à la voie de bus express qui relierait sa commune à Toulouse et au métro.

Publié dans bric à broc

Commenter cet article

martin Lothar 01/09/2006 21:56

Le Platane : Belle réponse !
C'est vrai que les arbres sont tout le contraire des politiciens : Ils ont les pieds sur terre comme ils ont la tête dans les nuages ; Ils ne s'en font pas pour leur avenir ; ils ont un programme simple et chiffrable ; ils tiennent généralement leurs promesses ; ils nous font de l'ombre sans s'enrichir ; nous pouvons souvent nous accrocher à eux sans tomber de haut ; ils résistent à tous les vents de mauvaise haleine ; ils sont beaux ; ils sont nobles ; ils sont là en toute circonstance.
Bon d'accord, leur problème est qu'ils nous fournissent souvent le papier pour les feuilles d'impôts. Mais ça peut changer et ce n'est pas de leur faute !

Le Platane 02/09/2006 09:50

J'ai comme l'impression qu'il préfère les arbres aux élus, le grand (pas méchant) loup !Quant aux impôts, il y a désormais la télé-déclaration. Perso, je ne reprocherai jamais à un "politicien" de m'envoyer une feuille d'impôt. Comment utiliser au mieux l'argent de la collectivité ? C'est (ça devrait être) précisément la question de la politique.

Lunion 01/09/2006 08:45

Bonjour.Je suis le créateur et animateur de http://lunion31.free.fr. et je remercie l'auteur de ce blog de  corriger le libellé "le site des opposants socialistes à la Mairie de l'Union" en "le site des opposants à Mr Beyney à la Mairie de l'Union" dans votre article sur les platanes de la RN88. Comme vous le dites, G.Bapt, socialiste est un acteur  actif  favorable à l'abattage des platanes et Dominique .Morin, conseiller municipal socialiste d'opposition  de l'Union  sur le sujet a été dans un grand silence face à l'abattage des platanes...Nous apprécions qd meme la position de P.Izard, socialiste, sur le sujet , l'objectif étant de sauver ces platanes magnifiques. Ce n'est pas gagné définitivement mais un projet modeste à 2 voies voitures et 1 voie bus pour l'heure de pointe du matin suffira on l'espere. Le plus engagé depuis le début à la Mairie de l'Union est Thierry Bertrand dont nous parlons sur le site qui visiblement apprécie les actes qd ils sont bons même si ils ne sont d'origine politiques diverses ( en dehors des extrêmes... Merci pour la correction... Ce blog est tres sympa . Cordialement

Le Platane 01/09/2006 10:41

La modification souhaitée a été faite.Il faut peut-être juste préciser aux non-initiés que le maire de L'Union, Georges Beney, est de droite mais refuse de le dire. A gauche, ses opposants font de même...Je ne connais pas Thierry Bertrand, dont vous ne précisez pas l'étiquette politique, mais il a bien raison de saluer ce qui lui semble bon en dehors de toute attache partisane.Les platanes ne sont ni de droite, ni de gauche ; ou plutôt, ils sont des deux cotés... de la route !

martin Lothar 31/08/2006 23:10

Hou là ! Ça sent mauvais tout ça. C'est du genre : On va réfléchir pour savoir si on vous sodomise avec capote ou pas. A votre place, je laisserais le champagne vieillir hein ! Il ne sera que meilleur ou... Plus amer (pour ne pas dire bouchonné !)

Le Platane 31/08/2006 23:28

On pourrait presque croire que tu connais intimement nos chers zélus locaux socialos !