Reflet cuivré

Publié le par Le Platane

Villefranche en fanfare
 Collégiale, reflets cuivrés Villefranche de Rouergue (Aveyron).

Un après-midi d'été, après le marché.
La place Notre-Dame, encombrée toute la matinée par une foule bruyante et bigarrée au milieu des étals, est désertée.
Surgit une troupe de théâtre de rue, qui tente dans un coin d'ombre, sous les arcades, de la ranimer.
La fanfare n'a pas eu le succès de la foire.

Publié dans Déclics

Commenter cet article

Laurent 04/09/2006 09:40

Les fanfares se font de plus en plus bouder, les bonnes vieilles traditions et festivités se perdent.

Le Platane 05/09/2006 14:02

En l'occurence, il ne s'agissait pas à proprement parler d'une "harmonie", "orphéon" ou autre "bandas", mais d'une troupe de théâtre de rue, qui s'efforçait précisément de remettre au goût du jour ce genre de musique qui ne s'écoute ni dans les salles de concerts, ni dans la plupart des festivals.A Villefranche de Rouergue était organisé chaque année un festival "Euro-fanfares" (je crois qu'il n'existe plus) à la fin de printemps. Depuis peu, il y a aussi un festival de théâtre estival, qui se partage entre plusieurs bastides alentour.

Vengeuse Masquée 02/09/2006 20:42

Ca alors, vous aussi vous connaissez Villefranche de Rouergue ! J'y viens depuis de nombreuses années et mange des gâteaux de chez Henry depuis aussi longtemps...

Le Platane 04/09/2006 00:28

C'est effectivement la patisserie la plus chic de la ville, connue surtout pour ses chocolats. Sur la rive gauche, du coté de la gare, Pourcel (si j'ai bonne mémoire) faisait aussi un excellent dessert glacé : le Bamako. J'ignore si la boutique existe encore, et si la spécialité a perduré...