Carte scolaire, poker menteur

Publié le par Le Platane

« Avec l'échec de la mixité sociale, pour laquelle aucune politique volontariste n'a été engagée, la carte scolaire est devenue l'une des plus grandes hypocrisies de notre système éducatif. »
 
Fadela Amara,  présidente de Ni Putes, Ni  Soumises
, dans un point de vue publié par Libération.

Publié dans (Re)citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Aujourd'hui, c'est plutôt l'école à la carte ...
Répondre
L
au poker-menteur ?
B
En ce qui concerne la carte scolaire, allez donc voir ce blog :
http://education3.canalblog.com dans l'articcle "le scandale de la carte scolaire"
D'un seul coup on n'est plus tout à fdait dans les mêmes lieux communs et tout prend une autre dimension. A mon avis, à lire impérativement avant de poursuivre débats (ou polémiques). Et pourquoi pas avant d'agit ou de revendiquer (ou pour agir et pour revendiquer !)
Répondre
L
Un article effectivement intéressant, intellectuellement stimulant, sur la nuance entre "obligation scolaire" et "l'instruction obligatoire", plaidoyer pour les écoles "libres" ou "différentes" du type "Freinet". Mais si vous en connaissez en banlieue ou en ZEP, faîtes-moi signe...Le débat sur la carte scolaire n'est pas le seul faît de Ségolène Royal, et n'est -heureusement- pas interne au PS. Nicolas Sarkozy aussi s'est exprimé sur le sujet... Et Villepin également (voir cet article du Monde)Sur ce sujet, anifestement d'actualité, de l'éducation en France, on pourra aussi consulter le blog de Jean-Paul Brighelli, prof auteur de "La Fabrique du crétin" : Bonnet d'âne