Découvertes musicales

Publié le par Le Platane

Non, le Québec de la chanson, ce n'est pas que Céline Dion

Inconnu en France, Yves Desrosiers est malgré son jeune âge une référence musicale chez lui, au Québec. Ce musicien touche-à-tout a notamment signé la réalisation du prernier album (sublime) de la jeune chanteuse Lhasa et du dernier opus de Richard Desjardins, le dernier grand chanteur québécois vivant.
Il a enregistré il y a quelques années un album solo, composé d'oeuvres de l'inclassable chanteur russe Vladimir Vissotsky, décédé en 1980. Pour les français qui ne connaîtraient pas Vissotsky, imaginez un mélange de Brassens-Brel-Ferré dans un seul bonhomme, et vous aurez une petite idée du personnage...
L'équation Vissotsky+Desrosiers était vraiment exitante. Cet album, Volodia, n'a malheureusement jamais été distribué en France.
Un extrait, pour vous faire une idée :



D'autres extraits sont disponibles sur le site de sa maison de disques, Audiogram, qui ne vend malheureusement pas en ligne en-dehors du continent américain.

Publié dans bric à broc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Desjardins et Desrosiers sont fait pour travailler ensemble ...
Répondre
L
Le Québec est un bon terreau pour y cultiver la chanson française