Golfech, gros cube

Publié le par Le Platane

Une femme a été nommée à la tête de la centrale nucléaire de Golfech. Le correspondant de La Dépêche du Tarn-et-Garonne en est tout décoiffé. Il s'extasie devant la passion "plutôt masculine" de Caroline Bernard pour la moto. « Aujourd'hui, je possède une « Goldwin », un engin qui pèse environ 400 kilos »,  précise la patronne-motarde.


Publié dans Rebuts de presse

Commenter cet article

martin Lothar 16/09/2006 22:32

A trop être décoiffée, on finit par avoir la nuque claire !

Le Platane 18/09/2006 22:10

comme Gainsbourg le faisait chanter à B.B :" que m'importe de mourirles cheveux dans le vent "C'est plus de l'humour, c'est de l'atomique troupier !