Le squelette du pont Neuf

Publié le par Le Platane

Le printemps de septembre refroidit

A Toulouse, le pont Neuf a été bizaremment "habillé" par un artiste contemporain autrichien dans le cadre du Printemps de Septembre.
L'oeuvre ne fait pas dans la dentelle haute-couture. Elle fait plutôt vaguement penser à ces déguisements macabres de squelettes que l'on peut trouver dans des boutiques de farces-et-attrapes.
Sachant que le pont Neuf fut aussi récemment le théâtre d'un fait-divers sordide et mortel, ça jette comme un froid...

Sous le ciel gris de cette fin septembre, le pont Neuf est "habillé pour l'hiver".

 

Publié dans Déclics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
j'avais remarqué aussi... et dire que ce matin là je suis passée sur le pont alors qu'un jeune roupillait au soleil (et au vent d'autan, fort ce jour-là) de tout son long couché sur le parapet. J'ai pensé: ça va pas bien, et si un taré passe et le pousse? Des fois, on a de ces intuitions... (j'ignorais alors ce qui venait de se passait ici à 5h du matin).
Répondre
L
Il faudrait peut-être rajouter deux mots à l'intitulé de ce Printemps de Septembre un peu triste : " lignes DE VIE brisées"...