Zadig

Publié le par Le Platane

« La question de la violence de l'islam est une vraie question. »
 
Abdelwahab Meddeb
, universitaire et écrivain maghrébin présenté comme le "Voltaire arabe" par Libération, qui l'a longuement interviewé à l'occasion de la sortie de ses "Contre-prêches", receuil de ses chroniques dominicales sur France Culture.

Publié dans (Re)citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Le pauvre, hélas... Je ne donne pas cher de sa peau hein !
Voltaire avait contre lui des imbéciles heureux, méchants certes, mais trop inquiets et trop conscients de leur sort pour être vraiment efficaces. Notre homme moderne a des fous furieux drogués à ses trousses. Ils ne pensent pas, ils ne discutent pas : ils tuent.
J'espère me tromper.
Répondre
L
"Drogués" ou pas, "la religion est l'opium des peuples", disait un autre vieux barbu, dont on fit naguère un autre prophète...