Revue de blogs

Publié le par Le Platane

Le Printemps de Septembre vus par d'autres bloggeurs

On l'aura compris, les diverses facettes de l'art con-temporain présentées à Toulouse lors du Printemps de Septembre me laissent un rien dubitatif.
Soucieux de ne pas imposer mon seul point de vue (et dans le secret espoir de ne pas être l'unique mal-comprenant de l'art moderne), j'ai entrepris de voir ce que d'autres bloggeurs pouvaient bien dire, sinon penser, de cet évènement désormais incontournable de la scène culturelle toulousaine.
David Tharsis, un "djeun's" qui a visité plusieurs expos avec ses potes le week-end dernier, en a ramené de chouettes photos. Ses légendes sont lapidaires et guère enthousiastes. Ce jeune homme pourtant bien de son temps a manifestement préféré l'édition de l'année précédente (dont on peut aussi trouver des images sur son blog). Moi aussi.
Encore plus laconique, Enn (voisine de palier en bas à gauche) publie quelques photos d'expos et d'extérieur, sans commentaire. Il faut aller sur Frivoli, blog collectif dont elle est tenancière, pour apprendre qu'Enn a été "scotchée" par une installlation vidéo au cloître des Jacobins. Grand silence autour des deux autres expos qu'elle a vu.
Asbel, qui se présente comme un jeune thésard homo barcelonais et fétard quasi repenti, raconte avec humour et candeur qu'il "adooore" les lumières "
transformant certaines rues du centre ville en vrais lupanars". Mais son homme refroidit ses ardeurs en ramenant le festival au rang de "gadget évènementiel". Il est politiquement affûté, le mec à Asbel...
Plus drôle encore, la relation que fait Arille de sa visite dominicale à l'expo des Jacobins. "
Il y a toujours à dire du printemps de septembre, même du mal ", prévient cette autre voisine de palier, un brin délurée pour ne jamais être ennuyeuse. Il faut dire qu'elle a des amis qui valent le détour, Arille. Notamment ceux de l'Astrée (également en bas à gauche). Après avoir lu sa version de la tentative d'attentat artistique perpétré par un des joyeux et cultivés lurons de ce collectif, ne manquez pas la narration que fait Yves Le Pestipon lui-même, auteur revendiqué de ce vol d'un soutien-gorge au nez et à la barbe de gardien(nes) presque complices. Un "must", comme on dit chez Cartier !

Publié dans bric à broc

Commenter cet article

Maxime 03/10/2006 15:27

Je note que le spectacle de désolation laissé dans le jardin des Abattoirs par la "Soirée nomade" de la veille fut néanmoins une meilleure source d'inspiration "blogesque" que la cuve de vaseline géante et autres oeuvres exposées à l'intérieur.Certes, mais je trouvais ça plus original que des photos volées dans le musée ou des considérations artistico-esthétiques que je ne maîtrise absolument pas (bien que j'ai vraiment été agréablement surpris par la majorité des oeuvres, notamment les videos).

Le Platane 03/10/2006 23:38

Enfin un visiteur plutôt agréablement surpris !

Benoît L. 03/10/2006 09:54

Pas de commentaires pour moi.Mes amis voulaient aller au concert du samedi soir, mais quand on est arrivés, une énorme queue nous a incité à passer notre chemin.Et comme mes amis n'étaient pas chaud pour rentrer dans les Abattoirs, pas de soirée culturelle pour moi

Le Platane 03/10/2006 23:40

Un bon point déjà :  c'est pas toi et tes potes qui ont laissé leurs déchets, stigmatisés par Maxime, sur la pelouse.

Maxime 02/10/2006 00:35

Moi aussi j'étais plutôt content des Abattoirs cet après-midi et je crois même y avoir croisé Asbel... ;-)

Le Platane 02/10/2006 23:06

Je note que le spectacle de désolation laissé dans le jardin des Abattoirs par la "Soirée nomade" de la veille fut néanmoins une meilleure source d'inspiration "blogesque" que la cuve de vaseline géante et autres oeuvres exposées à l'intérieur.

asbel 01/10/2006 23:17

J'ai enfin visité l'expo des Abattoirs..Je suis incapable de juger et encore moins de comparer aux autres éditions, mais comme les autres fois, l'art "con-temporain" réussit occasionnellement à m'intriguer et à m'amuser... Et ça fait toujours une sortie pour le Samedi, gratuite qui plus est, donc j'en dirai pas du mal :)

Le Platane 02/10/2006 12:39

La gratuité est effectivement un bon point (le seul ?) du Printemps de Septembre.Au-delà de ce festival, le musée des Abattoirs fait surtout le plein quand il est gratuit.

Benoît L. 30/09/2006 08:42

Il semblerait que je vais y faire un petit tour ce soir, mais je ne garantie pas que cela m'inspire un commentaire sur mon blog ;o)

Le Platane 30/09/2006 10:37

A défaut, laisse en un ici.Au plaisir de te lire