Le coup de poker du TFC

Publié le par Le Platane

Football : rien ne va plus, faites vos jeux

La défaite n'est pas seulement sportive. Ce dimanche, le TFC a été sévèrement battu par l'Olympique de Marseille (3-0). Mais le club toulousain a aussi perdu son sponsor au stade vélodrome. L'équipe a été contrainte de masquer la marque de son principal partenaire financier, un cyber-casino en ligne, sur son nouveau maillot rose. Impossible de savoir combien d'argent le club a perdu dans cette affaire. Mais ça doit être grave, puisque le président du club dénonce une "censure".
Le maillot exhibé par le TFC à Marseille

Olivier Sadran savait pourtant pertinement qu'il prenait un risque en acceptant de signer un accord de sponsoring avec cette société, puisque les jeux d'argent demeurent un monopole d'Etat en France. Le jeune patron du TFC a fait un pari. Comme d'autres présidents de clubs, il mise sur le démantèlement rapide de la règlementation française par les autorités européennes de Bruxelles.
Les casinos en ligne et autre bookmakers virtuels auraient investi cette année près de 10 millions d'euros dans une douzaine de clubs pour venir concurrencer sans attendre la Française des Jeux, le PMU ou les casinos légaux, s
elon un article du Figaro. A Toulouse, le montant de la transaction avec le TFC est resté secret. Il pourrait atteindre 3,5 millions, soit 10% du budget du club, d'après La Dépêche du Midi.
Depuis le début de la saison, la pelouse du Stadium s'était ainsi  subrepticement transformée en un gigantesque écran publicitaire semi-clandestin pour un concurrent du futur casino de Toulouse, dont les murs commencent à peine à sortir d'un terrain voisin de l'île du Ramier. On attend avec intérêt la réaction de Christophe Léguevaques, un avocat toulousain socialiste qui mène une campagne courageuse contre "la drogue des jeux".

Publié dans bric à broc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tiens, ça me rappelle quelque chose (http://blog.chiwalou.org/post/2006/08/21/236-quid-de-la-publicite-pour-les-casinos)... :D
Répondre
L
Cela ne m'étonne pas d'un bloggueur qui anime aussi un club de foot pour le plaisir, si j'ai bien compris.Je rejoins cette réflexion à titre personnel à 200%.Mais je note juste que sur le forum du TFC, les supporters sont à fond derrière le président Sadran et réclament au contraire le droit d'acheter des maillots avec la pub de ce genre de casino, sino d'y jouer. Va pas être facile de leur dire que le jeu est un fléau immoral, à ces gens-là...Intéressant : alors que l'Europe pourrait autoriser les jeux d'argent en ligne , les USA viennent de les interdire (source : Libération )