La "dictature de la loi" russe

Publié le par Le Platane

« C'est le mépris de la loi qui a créé le climat dans lequel le meurtre a pu être perpétré. »
 
Nina Khrouctheva, arrière-petite-fille de Nikita Khrouchtchev installée aux USA, dénonçe la « dictature de la loi » de Vladimir Poutine dans une tribune au Figaro et d'autres journaux après l'assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa.

Publié dans bric à broc

Commenter cet article

Henri 13/10/2006 14:09

L'arrière petite fille de NK devrait savoir que Poutine est le produit de 70 ans de fascisme rouge! Je ne comprends pas pourquoi elle s'étonne!

Le Platane 14/10/2006 10:12

Elle ne s'étonne pas, elle dénonce ce que d'aucuns nomment paradoxalement la "dictature de la loi" pour qualifier l'apparent retour à un Etat de droit dans le bordel post-soviétique.Hier, le communisme selon Lénine, c'était "les soviets plus l'électricité".Aujourd'hui, le nouveau capitalisme selon Poutine, c'est "l'ultra-libéralisme, moins la liberté"...