La Grande Mothe aveyronnaise ?

Publié le par Le Platane

Les usines à touristes ne menacent pas seulement le littoral méditerranéen. Dans l'Aveyron, une association s'oppose à la construction d'une résidence de 75 logements touristiques à moins de 300 m du lac de Villefranche-de-Panat, relate Midi Libre. Selon ces opposants, le paysage lacustre du Levézou risque d'être « défigurer par plusieurs barres d'immeubles de 8 mètres de haut »

Publié dans Rebuts de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ostrogoths ou Ali Goths ?
Répondre
L
Féru d'histoire, le loup Lothar connait aussi sa géographie gastronomique sur le bout des babines !
L
Jusqu' a dans l'aveyron et ben sa promet
Répondre
L
Entre promesse et promotion (immobilière)....Les lois "montagne" et "littoral" avaient promis de mettre un frein aux constructions trop près des rivages, "les pieds dans l'eau". Mais de nombreux élus cherchent à contourner, voire démolir ces lois.