Platane parisien mondain

Publié le par Le Platane

Une page du Monde pour un platane

Le journal Le Monde vient de consacrer une page entière à un platane.
Cet arbre devrait être abattu prochainement car il gêne le passage d'un bus dans un virage. Une histoire qui n'est pas sans rappeller le destin promis aux 225 platanes de la route d'Albi, à Toulouse.
Mais contrairement à nos arbres toulousains, l'arbre parisien du boulevard Port-Royal est aussi victime du gratin du petit-monde germano-pratin. C'est à cause de la mobilisation d'écrivains et de célébrités du Ve arrondissement, parmi lesquels Philippe Sollers, que le couloir de bus envisagé a été dévié vers le désormais fameux platane du 93, boulevard Port-Royal, explique en substance la journaliste, Anne Chemin.
L'enquêtrice du Monde s'est aussi intéressée à ce malheureux platane solitaire car l'arbre est devenu un facteur de discorde entre deux élus Verts de la mairie de Paris. Denis Baupin, maire adjoint chargé de la circulation, veut le couper pour faire gagner de précieuses secondes au bus n°91, alors que le maire adjoint chargé des espaces verts, Yves Contassot, fait tout pour le protéger. Ce dernier a même déniché in-extrémis un nid de pigeons ramiers dans ses branches, ultime recours pour tenter d'éloigner le spectre de la tronçonneuse, raconte Anne Chemin, un rien goguenarde face à ce duel des deux prétendants à la tête de liste des Verts aux prochaines élections municipales à Paris.
Au passage, on apprend qu'on recense 98.000 platanes dans les rues de Paris, et que 1.500 arbres sont abattus chaque année dans la capitale.

Publié dans bric à broc

Commenter cet article

Philippe 24/10/2006 08:01

Alors comme ça, Sollers envoie les bus parisiens dans le platane ?

Le Platane 24/10/2006 15:35

De toutes manières, il ne doit pas souvent prendre le bus, le Philippe.J'en connais un autre (de Philippe) qui m'avait envoyé cet article par mail. Bien reçu, mais après la lecture de l'article. Merci quand même