Catastrophe sur-naturelle à Java

Publié le par Le Platane

« Ici, c'est différent du tsunami d'Aceh ou du séisme de Yogjakarta. Là-bas, c'était à cause de la nature ; chez nous, c'est l'homme qui a infligé cela. »
 
Abdullah Suardini, l'un des 10.000 réfugiés indonésiens de Sidoarjo chassés de leurs rizières par une énorme remontée de boue à proximité d'un forage de gaz "appartenant à la famille d'un ministre",  précise un reportage de Libération.

Publié dans (Re)citation

Commenter cet article