L'Europe, la croissance et le climat

Publié le par Le Platane

« Ce serait une grave erreur de ne voir les transports et le commerce que comme un élément du pro­blème du changement climatique. »
 
Peter Mandelson, commissaire européen chargé du commerce qualifié de "blairo-thatchérien" par des altermondialistes, dans une tribune au Figaro où le chroniqueur Alain Gérard Slama affirme le même jour qu'il "serait ­absurde que l'Union sacrifie son développement et son niveau de vie sur l'autel d'un salut collectif".

Publié dans (Re)citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martin Lothar 23/12/2006 23:07

Pour une fois qu'il y en un qui a le quart du millième de l'idée de la direction vers une très éventuelle solution à tout ce merdier climato-économico-planétaire, faut pas le haïr hein !
Et puis les blaireaux ont autant le droit de vivre et de s'exprimer que les autres.
Le problème avec eux c'est qu'on sait pas quand ils vont nous péter au nez, mais bon...
Par contre les anti-blaireaux devraient apprendre à positiver : ça les aidera sans doute à évoluer aussi vite que leurs tigres en papiers, à avoir des idées modernes et à sortir un peu de leur musée crypto-poussièreux.
Ça nous aidera peut-être aussi hein !
En la matière toutes les bonnes volontés sont bienvenues, mais il ne faut pas se tromper ni d'ennemi, ni de combat.
Sinon, c'est trop chelou et très dangereux en fait.