Don Quichotte et les SDF

Publié le par Le Platane

« J'en avais marre de voir des gens crever en bas de chez moi. »
 
Augustin, intermittent du spectacle, présenté par Le Monde comme fondateur de l'association Les enfants de Don Quichotte dénoncés comme des "apprentis-sorciers" par la ministre déléguée à l'Exclusion dans Le Figaro.

Publié dans (Re)citation

Commenter cet article

furgole 04/01/2007 10:13

Question infiniment douloureuse et complexe et qu’il faut bien se garder d’utiliser pour promouvoir ses idées ou projets politiques personnels. Cependant, hasardons les questions suivantes :
- on ne parle plus guère ces temps-ci du merveilleux “modèle social français” qui était censé justifier le niveau extraordinairement élevé de la dépense publique et des prélèvements sociaux. Si ce sont les merveilleuses performances sociales du collectivisme à la française qui justifient ces prélèvements créateurs de chômage, où en est la matérialisation ?- pourquoi ne se préoccuper que des clochards qui sont à Paris sous nos yeux et dont la misère nous donne mauvaise conscience ? Pourquoi ce phénomène de “générosité kilométrique”? Pourquoi ne pas reconnaître à toutes les centaines de millions de sans logement du monde entier le droit d’être logés au frais du contributable français, comme on le fait déjà en madière de soins de santé avec l’aide médicale d’état? Nous faisons là une discrimination en fonction de la nationalité des gens alors qu’il s’agit de l’octroi d’une aide d’urgence- Au fait combien de SDF sont logés à l’Elysée, au château de Bity, dans le considérable et luxueux patrimoine foncier du couple Hollande-Royal ? Combien dans les locaux de la Place du Colonel Fabien ? On aimerait être mieux informés sur ce point crucial.
Rédigé par: furgole

Le Platane 04/01/2007 13:30

Je crains que vous ne vous égariez, à vouloir mettre dans le même sac (de couchage) un président de la République UMP, un couple de socialistes en vue et des militants du parti communiste ; surtout en déclarant au préalable vouloir éviter toute récupération politique.Rajoutez donc le "Paquebot" de Saint-Cloud, pour faire bon poids...