Démocratie de la trouille ?

Publié le par Le Platane

« Nos sociétés modernes sont sans cesse davantage traversées par une nouvelle passion démocratique : la peur. A vrai dire, nous avons peur de tout : de la vitesse, de l'alcool, du tabac, de la côte de boeuf, du poulet, des délocalisations, des OGM, de l'effet de serre, de la mondialisation...»

Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de l'Education, dans une tribune au Figaro.

Publié dans (Re)citation

Commenter cet article

filou 08/04/2006 23:31

Il a raison de ne pas avoir la trouile sur son avenir professionnel, le Luc. En général un ancien ministre, c'est recasé dans un comithéodule ...

martin Lothar 08/04/2006 21:51

La démocratie est une peur en soi, non ?
Donner son opinion en ce moment est une gageure, sinon un risque !

Le Platane 08/04/2006 23:27

Non.Tu confonds pas démocratie et liberté d'expression (qui en est une composante) ?Je ne vois pas en quoi livrer son opinion serait risqué, et plus encore aujourd'hui.Je ne vois pas non plus pourquoi il faudrait systématiquement donner son opinion, ni même en avoir systématiquement une, et une seule.

Epictete 08/04/2006 12:26

Ce dont l'être humain a le plus peur, c'est de la joie! Cette humilité, cet espace libre de directions, de concepts, où il n'y a rien qui puisse être appelé "moi".