Guirlandes à Airbusland

Publié le par Le Platane

Au centre de Toulouse, l'A380 encore plus kitsh que le père Noël

La ville de Toulouse est très fière de ses 16 kilomètres de guirlandes lumineuses, pour lesquelles elle a consenti un budget de 350.000 euros. La municipalité précise sur son site internet qu'elle a prévu d'aider les commerçants à décorer leurs rues à hauteur de 150.000 euros.

Ceux de la rue Lafayette ont fait très fort cette année : des A380 ont été suspendus au-dessus des têtes des passants qui se rendaient de la place Wilson à la place du Capitole (les deux principales places du centre-ville).

Les gros-navions en peluche arboraient fièrement leur logo chiffré, ainsi que le nom d'une improbable compagnie "Air Lafayette".

Perso, j'aurai plutôt tendance à lire : "air lafayotte".

"Airbus, nous voila"...

Mauvaise nouvelle : ce comble du mauvais goût devrait disparaître dès le 2 janvier, date officielle de fin de la campagne des décorations de Noël à Toulouse.

Publié dans Airbusland

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ennairam 03/01/2006 14:25

D'assez mauvais goût en effet les zavions, sur lesquels justement je me suis étonnée il y a peu.Dans la perpétuelle rivalité Bordelo-toulousaine, je dois admettre que Bordeaux était très joliment décorée pour Noël et sans réelle faute de goût (après, faut aimer les décos de Noël bien sur...)